Info Luttes Besançon

Informations sur les luttes et coordination des fac'


    Vote dans une classe ?!

    Partagez

    Zon

    Messages : 28
    Date d'inscription : 13/03/2009

    Vote dans une classe ?!

    Message  Zon le Jeu 9 Avr - 23:25

    Un mail reçu aujourd'hui:

    > Bonjour,
    >
    > Comme nous sommes beaucoup a vouloir reprendre les cours nous avons
    > décidé d'organiser un vote en LW Mardi 14 avril.
    >
    > Ce vote ne concernera que les L2info.
    > On donnera le resultat a Mr Teifreto.
    >
    > On votera pour ou contre le bloquage pour les Licence 2 d'informatique !
    >
    >
    > Merci de venir voter !

    Benjamin [ST]

    Messages : 19
    Date d'inscription : 29/03/2009

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Benjamin [ST] le Ven 10 Avr - 18:59

    nan sérieusement vous voulez réellement le faire ce vote?

    Zon

    Messages : 28
    Date d'inscription : 13/03/2009

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Zon le Sam 11 Avr - 4:25

    "Vote" organisé par des étudiants qui ne viennent jamais aux ag et qui le revendiquent, sans débat préalable dans la classe. Anti démocratique, parodique....

    Benjamin [ST]

    Messages : 19
    Date d'inscription : 29/03/2009

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Benjamin [ST] le Sam 11 Avr - 13:49

    tout à fait d'accord !

    faut que les gens arrêtent....

    enfin bon je crois qu'il va falloir expliquer à chacun le fonctionnement d'une faculté....
    avatar
    Adrien'

    Messages : 96
    Date d'inscription : 12/03/2009
    Age : 40
    Localisation : Besak (Battant)

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Adrien' le Sam 11 Avr - 16:59

    Non. Si on veut "expliquer" quelque chose, et pas à la façon de notre sinistre, la première chose à faire c'est se demander comment ils voient les choses.

    - Ils veulent la reprise des cours et ils considèrent que les autres filières et les autres années de leur filière n'ont rien à leur imposer. Quelles sont nos raisons de ne pas être d'accord ? A la lumière de leur point de vue, nos raisons tiennent-elles la route ? Ces raisons sont-elles recevables pour eux ? Deux points à distinguer : blocage, légitimité d'un vote dans une seule promo.

    - Ils ne viennent pas en AG. Plusieurs motifs sont à considérer attentivement avant de condamner quoi que ce soit :
    * Je sais pas quand c'est. Au début on affichait les dates et lieux, mais depuis le blocage, sauf pour les AG avant vote, l'info circule seulement entre nous. C'est pas une raison, mais quand on n'est pas motivé ça n'arrange pas les choses.
    * C'est chiant les AG. C'est une réalité. Si nous, nous faisons l'effort d'y aller, c'est que nous pensons que c'est important et utile. Demander à quelqu'un qui ne sait pas pourquoi on se bat, ou qui est totalement pessimiste sur l'issue du mouvement, de se faire chier à venir, c'est comme me demander à moi d'aller en boite.
    * Les AG sont un repaire de brigands, ils ne laissent pas parler les anti-blocages et ils se foutent de leur fiole. Je vous jure, il y en a plein qui pensent ça. Pur fantasme ou maladresse de notre part ?

    Si nous partons du principe que nous détenons la vérité et qu'elle va forcément être évidente pour quiconque réfléchit un peu, on n'ira pas loin.

    Guillaum
    Invité

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Guillaum le Dim 12 Avr - 23:06

    Soyons sérieux 5 minutes, premièrement quelle légitimité a ce vote?
    Deuxièmement, comment comptez-vous l'appliqué? Troisièmement, alors que l'on nosu reproche toujours la représentativité de nos vote, quelle sera celle de celui-là?

    Pour vous exprimer, je n'ai qu'un conseil à vous donner, venez aux AG, qui se tiennent tous les matins de vote à 9h en amphi A, et surtout aller voter.
    Si vous considérez que ces AG sont un repère de brigands, organiser en une vous-même, nous serons ravis d'y venir, vous constaterez qu'une AG ne s'improvise pas et surtout que nous sommes impatial, du moins le plus possible, pour ce qui est de la tribune.
    avatar
    Adrien'

    Messages : 96
    Date d'inscription : 12/03/2009
    Age : 40
    Localisation : Besak (Battant)

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Adrien' le Lun 13 Avr - 0:00

    Heu, du calme Guillaum, j'essayais juste de proposer des pistes pour mieux dialoguer. Je suis tout acquis à ces arguments, tu sais.
    La légitimité, non, je ne l'accorde pas à une promo pour une décision qui se prend à l'échelle d'une UFR. Mais :
    - si 90% de la promo vote pour la reprise des cours, c'est représentatif (de leur promo).
    - si ils ne voient pas ce que les autres ont à faire là-dedans, c'est légitime (de leur point de vue). Et tu pourras toujours râler, ça ne les fera pas changer d'avis.

    Je pense qu'il faut donner de vrais arguments en faveur du vote à l'échelle de l'UFR. Eh oui, sinon pourquoi pas considérer que le vote doit être national ? C'est tous les étudiants de France que cette lutte concerne. Pourquoi le vote d'une UFR est-il pertinent, et pas celui d'une promo ? Cela me paraît évident, mais je n'arrive pas à l'expliquer. C'est seulement en donnant le bon argument qu'on a une chance de les convaincre, sinon on se retrouvera à imposer ou à laisser faire, et l'un ne me sourit pas plus que l'autre.

    Quant à l'application du vote, je suis désolé de te dire que la plupart des profs leur feront sans doute cours si ils le demandent collectivement. Après, on peut passer les interrompre à chaque fois, mais ça va être fatigant.

    Au sujet des AG, c'est moi seul qui ai dit "repaire de brigands". C'est l'impression qu'ont certains, et inutile de leur proposer d'en organiser une puisqu'ils n'en voient pas l'intérêt. Il vaut mieux leur demander, très poliment, de lire un ou deux documents au sujet des réformes. A ma connaissance, tous ceux qu'on a convaincu de le faire se sont joints à nous. Je recommande à cet usage le lien suivant : http://sauvonslecolepublique.blogspot.com/

    Guillaum
    Invité

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Guillaum le Lun 13 Avr - 12:25

    Le vote à l'échelle se fait à l'échelle de l'UFR pour deux raison.

    La première est purement administrative, il est plus facile de faire un vote dans une fac plutôt qu'un vote dans chaque promo. Pour ce qui est de l'application de ce vote, fermer toutes les salles est plus facile que de fermer certaines salles à des horaires précis.

    La deuxième est d'ordre idéologique, comment assurer l'égalité des étudiants devant le contrôle des connaissances s'ils n'ont pas tous eu le même nombre de semaine de cours avec un professeur? Il nous est toujours reproché qu'il y ait certaines sections qui ont encore quelques cours (TP), comme l'informatique par exemple, alors que d'autres n'en ont absolument pas, comme les mathématique. Cela ne ferait que renforcer les inégalités de faire des votes dans chaque promo.

    Nous pourrions arriver à faire un vote à l'échelle de la promo, et pourquoi pas un vote à l'échelle de chaque individu. Mais je m'excuse, ce vote là existe de fait, car personne n'empêche aux étudiants d'aller voir leurs profs, de leurs demander du travail, un suivi. Il n'y aura évidemment pas de contrôle sur ces connaissance mais chacun à la possibilité de le faire.
    Les étudiants mobilisés ont choisis d'eux même, ils ont pris leurs responsabilités, en choisissant de consacrer leur temps à la mobilisation ils ne peuvent évidemment pas étudier à coté, ceux qui ont choisit de ne pas se mobliser doivent assumer leur choix et bosser leurs cours, le blocage n'est pas les vacances!

    Opil
    Invité

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Opil le Mar 14 Avr - 20:26

    Anti-démocratique ?
    Et le fait de manifester contre une loi votée par une Assemblée Nationale élu epar le peuple c'est quoi ? La démocratie ?
    Donc la démocratie c'est ce qui arrange ceux qui la font.
    Sympa le concept.
    avatar
    Adrien'

    Messages : 96
    Date d'inscription : 12/03/2009
    Age : 40
    Localisation : Besak (Battant)

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Adrien' le Mer 15 Avr - 9:40

    Le gouvernement ne prend pas toujours seul les bonnes décisions. Un exemple parmi tant d'autres : en 1936, il y a eu une grosse grève, alors qu'un gouvernement de gauche venait d'être élu ! C'est ce qui a été déterminant pour instaurer les congés payés.
    Un vote tous les 5 ans, qui n'a permis de choisir qu'entre la peste et le colérique, cela ne donne pas une légitimité si forte que ça. En ce moment à la fac, les votes ne concernent qu'une décision, et cette décision a une durée d'application d'une semaine. La démocratie participative, avec débats en AG et décisions directement reliées à un vote, est clairement plus légitime que ce qui se passe avec le gouvernement. Que dirais-tu si un vote permettait pendant cinq ans à une personne de prendre seule toutes les décisions de ce genre ? C'est impensable, n'est-ce pas. Et encore, si une telle chose avait lieu, la personne devrait avoir soin de tenir compte des opinions des autres dans ses décisions. Or, notre gouvernement ignore superbement les voix très nombreuses qui s'élèvent contre ses choix actuels.

    shadows
    Invité

    re

    Message  shadows le Mer 15 Avr - 11:18

    Shocked Shocked

    Adrien franchement tu devrais revoir ton discours, la BAF, assoc sache femme, a eu une AG avec les autres asso étudiante... et... le PRESIDENT de l'ufr de France comté!!!

    Et il se trouve qu'il a bien précisé que la directive officielle est la suivante: si le mouvement persiste après les vacances de paques, le semestre sera annulé purement et simplement. Il est plus facile de faire redoublé tout le monde que d'offir un semestre. Il a dit que ça ne changerai rien au effectif à part à peine plus de gens en L1. Pour ma part je considère que c'est si des gens votent pour avoir cours dans leur promo et bien TANT MIEUX!!

    Personne n'a le droit d'empêcher des gens de faire ce qu'ils veulent c'est bien ce que vous dites tous avec votre mouvement...

    Sinon autres choses qui n'a RIEN A VOIR:
    Pour moi si j'étais le gouvernement je vous laisserai continuer sans rien pour la simple est bonne raison, que ce que faites et très simple, vous êtes en train de renforcer son action...
    Je m'explique: vous êtes tous contre l'entrée de capitaux privés dans le budget d'une UFR, pour éviter les concurrences entre UFR.
    Or quand on se balade dans la rue, qu'es ce qu'on entends... je n'enverrai jamais mon fils a la fac... c'est tous des branleurs... il va faire une prépa...

    A CAUSE DU MOUVEMENT QUI SE PASSE EN CE MOMENT: les lettres sont en grève depuis 8 semaines, c'est plus en terme de temps que Mai 68!!!! VOUS êtes en train de DÉCRÉDIBILISER LES FAC!! Vous dégouttez les gens.... J'ai fait un forum avec des terminal.. Depuis le mouvement je n'en ai vu que 3 qui voulaient allez à la fac!! La plupart des gens seront prêt à payer pour aller dans des écoles privées...

    RÉSULTAT: Pour RECREDIBILISER les facs: l'entrée des capitaux privés sera FONDAMENTALES!!! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

    Donc moi qui suis totalement pour l'entrée des capitaux privés dans les facs, et POUR la concurrence entre les ufr, et aussi POUR le regroupement par pôle et bien je m'en frotte les mains, et je vous dit à tous un grand merci!!!!!!


    Donc vive la grève et les grévistes...!!
    Je vais venir voter pour les blocages maintenant, on en a parlé avec pas mal de contre les blocages parce qu'on se fait aussi des réunions entre nous, et bien on va tous venir faire pareil et vous soutenir!!

    Laughing Laughing

    Opil
    Invité

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Opil le Mer 15 Avr - 13:19

    Jepourrais copier-coller mon dernier message....
    C'est fou quand même le manichéisme dont certains font preuve "nous on fait bien contre les gros méchants du gouvernement"

    Opil
    Invité

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Opil le Mer 15 Avr - 13:30

    Ah oui au fait.
    Si on suit votre raisonnement, il faudrait que le gouvernement recule quand y'en a qui gueulent.
    Si on fait ça y'aurait pas grand chose qui passerait/serait passé. En particulier l'abolition de la peine de mort.

    Hugues

    Messages : 3
    Date d'inscription : 01/04/2009

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Hugues le Mer 15 Avr - 13:57

    Opil, il n'y a rien de plus détestable que le mépris assumé et les généralisations dogmatiques.
    Pour qui prend-tu les étudiants qui sont pour ce blocage? Des gauchos extremistes? faignants? citoyens engagés?....
    Eh bien je vais te le dire ils sont une multitude d'individus, il y a des cons, des branleurs, des gens ouverts, des gens inteligent.
    Si tu fais partie d'un troupeau qui ne parle que d'une seul voix je suis triste pour toi mais il ne sert a rien de caricaturer autant de personnes
    Bien sur cela est valable aussi pour les personnes étant contre le blocage.

    Tu pense que contester une loi est anti-démocratique? Je préfère nettement une personne qui est pour toute les réformes du gouvernement ,mais qui a eu une reflexion sur ces lois et les conséquences qui en découlent que des personnes comme j'en vois si souvent qui ne voit pas plus loin que ses petits partiels et ses petits diplomes. Tu ne réagirais pas si l'on rétablissait la peine de mort? pour reprendre l'exemple que tu as cité.

    Opil
    Invité

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Opil le Mer 15 Avr - 14:05

    Franchement rétablir la peine de mort pour certaines personnes ne serait pas un mal.
    Et perso je crois que tu fais une erreur, tu penses qe ceux qui sont contre le blocage sont pour la réforme.
    Ce n'est pas le cas. Je suis contre cette réforme même si elle a certains bons côtés mas trop peu par rapport aux conséquences néfastes pour l'enseignement supérieur.
    On pense juste que ça ne marche pas. Sarkozy n'est pas quelqu'un qui recule dès que 2-3 gueulent. Idem pour son gouvernement. Il reculra si on lui propose un modèle correspondant à ses idées et adéquat. Il est loin d'être fermé comme on le prétend.
    Mais pour le moment il fautbien se dire que c'est plus la situation économique qui le préoccupe et la situation de l'emploi. La réforme du supérieur viendra plus tard.

    Hugues

    Messages : 3
    Date d'inscription : 01/04/2009

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Hugues le Mer 15 Avr - 14:34

    Evitons les sujets difficiles comme la peine de mort. Ce n'est pas le rôle de ce forum.
    Je ne pense pas que ceux qui sont contre le blocage soit contre les réformes.
    Entendons nous bien je met dans le même lot ceux qui sont contre uniquement a cause des cours perdus et ceux qui sont pour afin d'avoir des vacances en plus. Quelque soit notre opinion il faut profiter de tels moments pour débatre réflechir et agir car l'université est aux étudiants.

    Je répondrais a la suite de ton message plus tard, meme lors du blocage il y a du boulot
    avatar
    Adrien'

    Messages : 96
    Date d'inscription : 12/03/2009
    Age : 40
    Localisation : Besak (Battant)

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Adrien' le Mer 15 Avr - 18:16

    Surtout lors du blocage ! Je bosse deux à trois fois plus depuis le début du mouvement...
    Opil, si tu es pour la peine de mort, pourquoi trouverais-tu mauvais que le gouvernement n'aie pas pu l'abolir en raison de mouvements de protestation ? Tu fais feu de tout bois, on dirait que chacune de nos paroles doit être désapprouvée à tout prix.

    Plus sérieusement, partout en Europe, ce sont les services publics qui sont remis en cause en tant que tels. C'est un projet décidé à l'échelle européenne, et énergiquement combattu dans tous les pays qui le mettent en place. Que nous réserve-t-on ?

    - le savoir traité comme une boîte de petits pois, devrait être calibré pour fournir une main-d'œuvre docile et surtout pas des citoyens qui pensent par eux-mêmes. Les écoles sont en train d'être mises en concurrence avec la disparition de la carte scolaire et les évaluations de CM2, qui permettront aux parents de choisir l'école la plus cotée... enfin, ceux qui pourront habiter tout près ou gérer les déplacements, et éventuellement payer les frais d'inscription car les écoles privées sont dans la course. Les autres continueront à mettre leurs enfants à l'école la plus proche, et je parie que les écoles de Planoise ou Clairs-soleils ne seront pas les mieux classées. Après, pourquoi l'état ne récompenserait-il pas les écoles les plus "performantes" ?

    - la santé traitée comme un service qui devrait être rentable : après avoir laissé aux cliniques les "clients" les plus riches et les services les plus "rentables", l'état somme l'hôpital d'être aussi "efficace" en soignant les plus pauvres et en continuant à proposer tout l'éventail des soins. Pour ce faire, restrictions budgétaires (encore ! mais là ça craque de partout) et gestion managériale des établissements.

    Et cela vous inquiète moins que votre semestre ? Vous m'inquiétez !

    Shadows
    Invité

    re

    Message  Shadows le Mer 15 Avr - 18:43

    Adrien,

    Ton débat est creux.... c'est toi qui me fait peur!! Je suis de l'avis de Opil, d'ailleur j'aimerai bien de rencontrer Opil pour parler de tout ça!!

    La santé et les CM2 excuse moi Adrien mais on s'en contre fou là... On a le meilleur système au monde en matière de santé, et ya encore des gens qui sont pas contents... Et je sais ce que je dis j'ai fais medecine!!

    J'espère que ton boulot te fera avoir ton semestre...

    Tu n'a pas du lire ce que j'ai écris plus haut... ton boulot de bloqueur en ce moment, le gouvernement s'en frotte les mains...
    Toute cette action n'a plus aucune crédibilité. Le gouvernement a reculé le projet de loi.

    QUE VOULOIR DE PLUS!!!???

    Je pense qu'il est tant d'arrêter de prendre les gens en otage, parce que vous risquer d'avoir quelques réactions violente à la rentrée de la part de personnes énervée et inquiète pour leur diplôme.!!!!
    avatar
    Adrien'

    Messages : 96
    Date d'inscription : 12/03/2009
    Age : 40
    Localisation : Besak (Battant)

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Adrien' le Jeu 16 Avr - 2:50

    Si tu n'es pas inquiet, c'est parfait. Je suis bien content pour toi.

    fred (gé
    Invité

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  fred (gé le Jeu 16 Avr - 19:40

    débat très interessant

    OK, je ne suis pas en fac de science mais je vais quand même y participer ^^

    tout d'abord, il faut savoir que Adrien a raison en ce qui concerne la santé.
    En effet, à l'heure actuelle, la politique du gouvernement est assez claire. Il cherche à faire de la concurrence entre le service privée et les cliniques.
    Qu'est-ce que ça va entraîner (et qui a d'ailleurs, déjà commencé)?
    L'hôpital devra toujours maintenir sa mission de services public c'est à dire que ces activités, en théorie, ne changeront pas. Ce qui devrait aboutira au fait que l'hôpital continuera à soigner les plus démunis. En revanche, dans les secteurs bénéficiaires comme c'est, entre autre, le cas pour les opérations, il sera concurrencé par les cliniques.
    Et, donc, en conclusion, on aura un hôpital qui sera le seul à se charger des pauvres. En revanche, il sera concurrencé par le secteur privée pour tout ce qui concerne les activités bénéficiaires.
    2 exemples pour l'illustrer:
    _ connaissez-vous, dernièrement, des gens qui se sont allés se faire opérer à l'hôpital?
    _ la clinique Saint Vincent (situé aux Tilleroyes) est-elle présente sur le secteur des urgences?

    Le problème, c'est que cette idée (plus que désastreuse) est en train de se répéter à l'ensemble des services publics qui sont devenus, progressivement des entreprises publics (c'est actuellement le cas de la SNCF ou encore de la Poste). Puis, soit elles seront privatisés (càd ouverture du capital aux acteurs privées) ou soit elles feront l'objet d'une concurrence déloyal de la part du secteur privée(c'est, par exemple, le cas de la poste anglaise).

    En revanche, Opil a raison dans le sens ou les bloqueurs sont devenus des alliés de Sarkozy. Je m'explique: votre mouvement part d'une bonne démarche. Le problème est que ce mouvement laisse d'avantages l'impression d'être anti-sarkozyste que voulant gagner sur des revendications claires.
    On peut, entre autre, citer le discours désastreux de l'élève du VAB lors du meeting de "Europe Ecologie" où il a plus dit le mots sarkozy que réforme. Ou encore, le fait qu'en fac de lettres, les profs se soient mis en grève illimités ce qui a conduit au fait qu'on a, à mon avis, sortit l'artillerie lourde trop vite.
    L'effet est très simple, de nombreux élèves ont quitté la fac. Il faut aussi savoir que depuis 2005, la fac de lettres a perdu 1500 étudiants. Je ne sais pas ce qu'il en est chez vous à la bouloie
    Et donc, en maintenant votre mouvement radical, vous aidez (en quelques sortes Sarkozy) dans le sens ou vous conduisez à diminuer le nombre d'étudiants. Ce que, personnellement, je trouve dommage car je considère que la fac est quelque chose de génial dans le sens où on est d'avantages autonome aussi bien dans son travail que dans sa réfléxion.
    avatar
    Adrien'

    Messages : 96
    Date d'inscription : 12/03/2009
    Age : 40
    Localisation : Besak (Battant)

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Adrien' le Ven 17 Avr - 0:55

    Sarkozy ne cherche pas à diminuer le nombre d'étudiants. Maintenant qu'ils vont devenir rentables !
    Pour voir dans quel sens notre mouvement agit par rapport à ces réformes, je te propose de comparer trois situations :

    - Des voix s'élèvent pour dire "C'est pas bien, on n'est pas d'accord." D'ailleurs ils le disent dans leur coin, car les médias nationaux ne relaient pas l'information ou la déforment. Personne ne croit nécessaire et utile de donner une suite à cette protestation. Les réformes passent, et ceux qu'elles doivent enrichir se frottent les mains.

    - Les étudiants, enseignants et personnels des universités descendent dans la rue. Tous ceux qui refusent la casse du service public et la logique ultra-libérale descendent dans la rue. Ils sont trois millions. Les médias font silence, le gouvernement ignore superbement et renomme "inquiétudes" cette manifestation. Personne ne croit nécessaire et utile de donner une suite à cette protestation. Tout le monde rentre au bercail. Les réformes passent, et ceux qu'elles doivent enrichir poussent un gros soupir de soulagement et rigolent un bon coup.

    - Les protestations continuent. Le gouvernement dit que tout le monde est rentré au bercail, certains le croient, mais la plupart continue à défendre activement les services publics, semaine après semaine, en un mouvement d'une durée sans précédent depuis 68. Je ne prédis pas l'avenir, mais crois-tu que nous ayons, ainsi, moins de chances d'obtenir gain de cause que dans les deux premiers scénarios ?

    fred (gé
    Invité

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  fred (gé le Ven 17 Avr - 20:30

    Cette situation dure depuis très longtemps. Ce n'est pas sarkozy qui a dit: "tiens, aujourd'hui, je vais supprimer les services publics".

    Cela fait depuis les années 80 que les libéraux prennent la parole. Or, on les a écouté de plus en plus. C'est pour ça que pour de nombreux français, les fonctionnaires sont tous des nantis.

    A cela s'ajoute le fait que, droite, gauche et journalistes proviennent tous de la meme école, l'ENA. Ecole dans laquelle, les dirigeants français ont reçu tous le meme enseignement.

    C'est pour ça que c'est Jospin qui a privatisé France Telecom ou encore que RFF (qui est un établissement public industriel et commercial (epic)) a été créé en 1997.

    Or, cette situation se répète à l'échelle européenne où on asiste à une opposition entre droite (libéraux) et gauche (social démocratie). Or, là encore, on a du mal à remarquer les diffèrences...

    En conclusion, Sarkozy n'est que la conséquence de la situation qui a débuté dans les années 80 où on a donné progressivement la parole aux libéraux ce qui a conduit au fait que leur vision de la société à été accepté par une grande majorité des français (ex: salaire au mérite (individualisation des salaires), casse du service public (concurrence) ou encore idée que les chomeurs sont des feignants).

    Je ne suis pas opposé à une mobilisation longue mais la question qu'on peut se poser est: que y gagne-t-on?

    Or, là, si ce mouvement parvient à ses faims càd retrait de la réforme, la fac y aura-t-elle gagné quelque chose? Et la réponse est non... Pourquoi? car la situation ne changera rien hormis le fait qu'on passera pour des feignants.

    En revanche, si on arrive à faire changer d'avis les gens en expliquant que bien que ce modèle n'est pas parfait, il est toujours moins pire que celui qui arrive. Là, on a une chance de s'en tirer.

    Or, pour y arriver, il faut cesser le mouvement de type anti-sarkozyste comme ça l'a été lors du meeting "d'europe ecologie". En plus, il faut voter aux européennes et surtout, il faut bien voter car, désormais, on le sait. L'europe joue un grand rôle dans la politique française. Pour gagner, il faut créer un front anti-libéral mais pas anti-europe.

    shadows
    Invité

    re

    Message  shadows le Lun 20 Avr - 20:59

    Fred...


    Tu m'explique le point commun entre RATER un semestre BETEMENT, et le système de santé Français ou les privatisations...???


    Ma position est clair: tous les syndicats que ce soit CGT ou CFDT n'ont RIEN A FAIRE dans une fac.
    un étudiant n'est en aucun cas un salarié donc: PAS DE DROIT DE GREVE
    Pour ma part si les cours de reprennent pas à la rentrée je compte écrire une lettre au doyen et au prefet pour demander une intervention des forces de l'ordre pour que cesse cette PRISE D'OTAGE STUPIDE des étudiants par des personnes qui mènent un combat connus d'elles seules....

    Un diplome... une clinique... les CM2.... MOI JE CHOISI : LE D I P L O M E

    On est une grande majorité à vouloir reprendre les cours. Il y a d'autres moyens de lutte que de prendre une fac en otage bon sang soyez un peu conscient de votre avenir....


    Le président de l'UFR a dit à la réunion des assos étudiante:
    "AUCUN ETUDIANT N'AURA SON SEMESTRE OFFERT ....!!!!!" Donc vos histoire de semestre blanc n'y comptez pas trop.

    Kadmiri a repousser les partiels fin juin... DONC MERCI A TOUS LES BLOQUEURS : je viens de perdre mon boulot d'été grâce à vous!!!


    Si quelqu'un a des combin de job d'été je suis preneur... histoire que vous serviez à quelque chose d'autre que vos causes qui ne concernent que vous...

    APRES JE RIGOLE: ça parle de distribution des capitaux des riches aux pauvres!! Système de santé pour les pauvres...


    MOI JE SUIS PAUVRE ET PERSONNE NE M'AIDE, et grace à votre mouvement à la C...N je suis encore plus pauvre qu'avant!!
    Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
    avatar
    Adrien'

    Messages : 96
    Date d'inscription : 12/03/2009
    Age : 40
    Localisation : Besak (Battant)

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Adrien' le Mar 21 Avr - 1:48

    « Quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas communiste.

    Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas Juif.

    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas syndicaliste.

    Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas catholique.

    Et lorsqu’ils sont venus me chercher, il n’y avait plus personne pour protester. »

    Martin Niemöller

    caro
    Invité

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  caro le Mar 21 Avr - 13:40

    +1 Adrien...

    Contenu sponsorisé

    Re: Vote dans une classe ?!

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 17 Nov - 3:29